Le blog de l'immobilier neuf

17
Juin
2016
2

Taux d’emprunts au plus bas : achetez dans le neuf en 2016 !

Avec des taux d’emprunts « historiquement bas », le professionnels de la finance ont parlé de mai 2016 comme d’un mois record. Or, la tendance à la baisse ne s’infléchit pas en juin avec des taux moyens à 1,65% sur 15 ans. Le recours au crédit devient dès lors très rentable pour l’acquéreur d’un bien immobilier, au point qu’il est conseillé d’envisager un prêt immobilier plus conséquent et de conserver son épargne personnelle bien au chaud. Si l’on associe dans le calcul les dispositifs fiscaux ouverts aux accédants (Prêt à Taux Zéro) et aux investisseurs (loi Pinel), le coût de l’opération baisse encore dans l’immobilier neuf.

Évolution des taux d’emprunts pour un crédit immobilier

Les banques et courtiers en prêt observent depuis quelques années une baisse constante et progressive des taux d’emprunts. Ces dernières souhaitent non seulement conserver leurs clients actuels mais aussi séduire de potentiels acheteurs. Le secteur étant de plus en plus concurrentiel, les taux baissent inexorablement.

Les taux d’emprunts les plus bas constatés par Meilleurtaux.com ou Empruntis.com au 13 juin 2016 atteignent 1,04% sur 15 ans, 1,20% sur 20 ans et 1,45% sur 25 ans. En juin 2015, ces taux s’établissaient respectivement à 2,05%, 2,30% et 2,90%.

Taux d'emprunt immobilier juin 2016

Source : Empruntis.com, taux d’emprunt sur 15 ans au 13/06/2016.

Pour un ménage empruntant 200 000€ sur 25 ans avec un taux à 1,45% en juin 2016 (taux le plus bas constaté), l’économie est substantielle : 42 859€ ! Hors assurance, le coût total du crédit serait en effet de 38 555€, contre 81 415€ en juin 2015 !

Concrètement, l’acheteur peut soit acheter son bien immobilier à moindre coût, soit envisager de faire évoluer son projet :

  • Faire baisser les mensualité de remboursement ou la durée du prêt ;
  • Gagner une à deux pièces en plus ;
  • Opter pour un terrain plus grand s’il achète une maison ;
  • Ou choisir un emplacement plus valorisant, que ce soit pour une maison ou un appartement.

Si nous portons notre attention sur le grand Sud-Ouest, le taux moyen à 1,75% est légèrement plus élevé que la moyenne nationale. La baisse est cependant significative car il était à 2,05% en juin 2015. Dans les régions bordelaise et toulousaine, le taux moyen sur 15 ans se situe à 1,81% et a 1,70% pour la région de Montpellier.

Mais rien n’oblige un acquéreur à contracter son prêt immobilier dans son agence locale : il est tout à fait possible de changer de banque et de région pour obtenir les taux de crédit immobilier les plus bas. Faites jouer la concurrence !

Mieux vaut financer son achat immobilier avec un emprunt

Il y a encore peu de temps, l’acheteur comptait sur son apport personnel pour faire baisser le coût total de son crédit immobilier. Avec les taux actuels, le calcul n’est plus exact : il est plus intéressant de conserver son épargne sur un compte bancaire rémunéré et emprunter une somme plus importante auprès des banques. Les revenus d’épargne seront plus importants et ils seront disponibles pour le financement d’autres projets : voiture, études des enfants, voyage, ou tout simplement régler les frais de notaire.

Dans le cas précis d’un investissement locatif, la rentabilité locative du bien sera aussi supérieure. Située à un peu plus de 3% à Toulouse, cette rentabilité locative permet de couvrir le coût du crédit, tout en retirant un bénéfice.

Pinel, PTZ et taux d’emprunt : il est venu le temps d’acheter dans le neuf

L’achat immobilier dans le neuf est d’autant plus avantagé par cette évolution des taux d’emprunts qu’il bénéficie de plusieurs dispositifs fiscaux incitatifs. La loi Pinel et le Prêt à Taux Zéro (PTZ) sont particulièrement avantageux pour un achat dans l’immobilier neuf. La loi Pinel permet d’économiser jusqu’à 63 000€ d’impôts pour un investissement locatif sur 12 ans ; le PTZ permet aux accédants à la propriété de financer jusqu’à 40% du prix de leur logement neuf en maison ou appartement, les 60% restants pouvant être financés à moindre coût par un emprunt bancaire classique.

Rappelons enfin que les frais de notaires représentent entre 2 et 3% du prix du bien pour un logement neuf contre contre 7% en moyenne pour un logement ancien.

1 Commentaire

  1. Cécilia

    Les taux bas actuels sont en effet une aubaine pour l’achat immobilier. Je pense, bien sûr, que l’achat du neuf est un bon investissement. Mais l’ancien est aussi un investissement intéressant. Tout dépend de l’utilité du bien immobilier. Mais acheter dans le centre-villle (bien souvent des logements anciens), utiliser le prêt à taux 0 pour rénovation qui maintenant est également valable pour les propriétés anciennes si rénovation énergétique et enfin relouer, peut être très intéressant face à la demande importante de logements en centre-ville.

Poster un commentaire