Le blog de l'immobilier neuf

28
Sep
2015
0
Salon de l'immobilier neuf Bordeaux 2015

Salon du logement neuf Bordeaux 2015 : le bilan

Le salon du logement neuf de Bordeaux vient de fermer ses portes après un week-end animé et ensoleillé. Organisé par la Fédération des promoteurs immobiliers Aquitaine Poitou-Charentes (FPIAPC), il rassemblait sur les allées de Tourny une vingtaine de promoteurs immobiliers régionaux et nationaux. Principal enseignement, la profession a le sourire et envisage les mois à venir avec une certaine sérénité.

L’accession à la propriété, tendance de fond du salon de Bordeaux

La première tendance qui se dessinait en parcourant les allées du salon était la montée en puissance des offres de logements neufs centrées sur l’accession à la propriété (en VEFA ou en accession aidée), offres portées par plusieurs promoteurs comme Axanis, ExterrA ou Le Col qui s’en sont fait une spécialité.

La Communauté Urbaine de Bordeaux a en effet lancé depuis quelques années plusieurs projets de réhabilitation et de dynamisation des quartiers et communes autrefois mis de côté par les bordelais, afin d’attirer les ménages freinés par les prix de l’immobilier dans le centre. Ainsi, la rive droite n’a plus à rougir de sa sœur jumelle : le quai de Brazza, la zone d’aménagement concertée Bastide-Niel, ou la commune de Floirac se développent à vitesse accélérée. Le nouveau pont Jacques Chaban-Delmas, reliant le quai de Bacalan au quai de Brazza, a en effet désenclavé ces secteurs : ses habitants ne sont plus qu’à quelques minutes du centre ville et de la gare Saint-Jean.

Pendant ce week-end de salon, les acteurs de l’immobilier neuf n’ont pas non plus manqué de rappeler que Bordeaux avait reçu le titre de « meilleure destination européenne 2015 ». Cette distinction consacre selon eux le renouveau de la cité bordelaise, symbolisé par le tramway, et justifie le fait que l’agglomération est de nouveau attractive pour les familles souhaitant s’installer en Aquitaine. Ne leur parlez-plus de « la belle endormie » !

Les investisseurs de retour à Bordeaux

Si les promoteurs aiment à rappeler que « l’on achète pour vivre à Bordeaux et que l’on investit à Toulouse », force est de constater que les investisseurs ont fait leur retour à Bordeaux. Selon Alain Ferrasse, Président de la chambre FPI Aquitaine-Poitou-Charentes, les ventes aux investisseurs ont progressé de 42% au deuxième trimestre 2015 comparé au deuxième trimestre 2014. La loi Pinel n’est pas étrangère à cette tendance. Dispositif fiscal avantageux pour les investisseurs dans le neuf, il permet en effet d’économiser jusqu’à 63 000€ d’impôts sur 12 ans. Enfin, les promoteurs reconnaissent que les investisseurs à Bordeaux représentent entre 60 et 70% de leur clientèle (un chiffre qui monte à plus de 80% sur Toulouse).

Les secteurs qui séduisent les investisseurs ? Les valeurs sûres de l’agglomération bordelaise comme Talence ou Pessac. La proximité immédiate des écoles et des universités, l’offre en infrastructures publiques et en transports en communs en font des communes à fort potentiel locatif auprès des populations étudiantes, ainsi que des familles.

 

Pour un aperçu comparé de la situation immobilière à Bordeaux et Toulouse, nous vous invitons à lire Toulouse versus Bordeaux : le match immobilier. Laquelle tient la tête du palmarès des villes où investir en 2015 ? Quels sont leurs atouts économiques respectifs ? Vous saurez tout sur les deux capitales régionales du Sud-Ouest.

 

 

 

Poster un commentaire